ANDRÉ STEINER (1901-1978), photographe hongrois

 

Composition, Hongrie, 1935

 

Beau tirage argentique, cachet du photographe et numéro du négatif à l'encre noire au verso.

 

Dimensions :

Hauteur : 243 mm

Largeur : 180 mm

 

Bibliographie:

Ce qu'on n'a pas fini d'aimer, éditions Bec en l'Air, 2011, page 103

Exposition:

André Steiner. Photographs, MAMM, Moscou, 2014

Ce qu'on n'a pas fini d'aimer, Musée Nicéphore Nièpce, Chalon-sur-Saône, 2011

Il est « un technicien pour lequel toute photo est avant tout, une question de mesure et de précision »

 [Les leaders du Leica : André Steiner", Le Leicaïste, 4e série, n°4, 1951].

André Steiner s’est appliqué à épouser le rythme de son temps avec une foi en la science qui ne l’a jamais quitté.Le corps, le nu, voilà ce qui fut la grande passion d’André Steiner, presque son obsession de photographe. Tout au long de sa vie, il ne cessa de photographier l’anatomie parfaite de ses modèles, dont un en particulier : sa compagne Lily, jusqu’à leur rupture en 1939.

Ils formèrent un tandem indissociable, source d’inspiration, comme certains autres photographes de la "Nouvelle Vision", tels Jean Moral avec Juliette ou Man Ray avec Lee Miller.

André STEINER (1901-1978), photographe hongrois

0,00 €Prix

    Une question ? Merci de me contacter ici.

    logoPF.png